herbeVoici un livre qui sort du lot de ceux que nous avons régulièrement entre les mains. Comment donner goût à la photographie pour les artistes débutants, sans simplifier à outrance le sujet ? Avec « Le manuel du photographe en herbe », nous tenons une réponse séduisante. L’on s’est donc penché sur cette curiosité.

L’accent est mis sur une présentation très illustrée, tournée vers le « jeune public ». Un renard et une souris jouent les guides et l’accompagnent dans les différents exercices pratiques. Schémas, dessins, encarts de textes humoristiques, doubles-pages qui mettent en scène les différents domaines de la photographie : tout est fait pour qu’il s’agisse d’abord d’un livre pour enfants plutôt que de photographie. D’ailleurs, si de véritables photos sont présentées, elles le sont le plus souvent en petit format. L’essentiel n’est pas de montrer des images, mais d’amener les plus jeunes à les créer eux-mêmes.

Un très bref aperçu de l’histoire de la photographie est suivi du premier vrai chapitre : les fondamentaux. Il permet au jeune lecteur de s’approprier peu à peu des notions qui lui seront nécessaires ensuite : le trio de l’exposition, bien sûr (ouverture, vitesse, sensibilité), mais aussi la profondeur de champ, la mise au point et les règles de composition ou de perspective. Même la balance des blancs est rapidement évoquée, sujet déjà complexe chez les adultes et qui n’est donc pas très détaillé ici non plus. Puis, tout ce qui donnera lieu à partage avec vos petits et à pas mal de fous rires : les ateliers.

Sous ce terme et des titres concrets (« prends ton dessert favori en photo », « maquille et coiffe ta maman puis prends-la en photo », « raconte tes vacances en photo »…), se cachent neuf occasions d’aborder en s’amusant la plupart des domaines : macro et proxy-photographie, voire packshot (mais oui !) ; architecture ; animalier ; évènements et reportages ; instantanés, photo d’action (« tes parents au réveil », sacré programme…);  beauté/mode et portrait (y compris décalé). Et n’allez pas croire que tout est simpliste : pêle-mêle, des tas de conseils pertinents parlent de mise en scène, de recherche documentaire, de points de vue et d’attention aux détails « qui gâchent tout », de lumière artificielle, du fish-eye et du « cobra », de gestion du timing, des poses possibles et de leur effet, du spectre des couleurs, du tri des images et des éléments d’un bon reportage. Impressionnant ! Les minots pourront même coller ça et là leurs propres images, au fur et à mesure.

Un petit bémol, tout de même : le niveau des explications demande une assez bonne maîtrise en lecture et compréhension  de l’écrit, assortis d’une relative autonomie. Il se destine donc plutôt à des enfants d’une dizaine d’années environ. Et même auprès d’eux, la présence d’un parent ou d’un aîné plus âgé, dans les parages, serait bienvenue pour les coups de pouces. En tout cas, celle du photographe de la famille ! Mais c’est aussi une qualité du livre, a contrario : être le support d’un échange autour d’une passion bientôt commune…

Pour clore sur une note d’humour, qui sied à la légèreté de ton de l’ensemble : ce livre pourrait bien vous être utile, l’air de rien, pour fournir en deux secondes une définition simple, accessible, de termes techniques certes basiques, mais qui laissent parfois pantois les plus novices. Bon, inutile d’avouer à votre belle-mère que c’est dans un ouvrage pour enfants qu’on trouve cette réponse !

Lumi Poullaouec (2012). Le Manuel du Photographe en Herbe. Pearson Education. ISBN : 978-27440-9447-7

PDF    Envoyer l'article en PDF   

 Laisser un commentaire

(required)

(required)


9 − 5 =

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

   
© 2012 La Nenette déchaînée Suffusion theme by Sayontan Sinha